Cadeau et livraison offerte à partir de 35€ d'achat !
X

Panier

Félicitations ! Tu as la livraison gratuite.

Plus que €35,00 pour profiter de la livraison gratuite en point relais!


35 €

Livraison gratuite

Ton panier est vide

Movember, une association qui nous veut du bien

Movember, une association qui nous veut du bien

Beaumeo est fier de compter l’association Movember parmi ses partenaires.

Il faut dire que ce groupe porte des valeurs essentielles.

Ces valeurs, nous les partageons et les promouvons à notre manière. 

Elles concernent la santé des hommes au quotidien, et ce que l’on peut tous faire pour améliorer le bien-être et le bien-vivre au masculin.

Dans les lignes à venir, découvrez-en plus sur ce projet essentiel, ses origines et ses objectifs.

 

Movember : un projet ambitieux et humain

 

Movemberexiste depuis 2003 déjà. 

Selon les informations données sur leur site officiel, ce sont à ce jour plus de 1250 projets qui ont rythmé les interventions de cette association, dans l’idée de contribuer à la santé psychologiqueet physique de la gent masculine.

Pour ceux qui ne comprennent pas son nom amusant, il s’agit en fait d’une contraction entre deux mots : « Mo », justement, qu’il faut traduire par « moustache » en Australie… et « November », évidemment, qui désigne le mois de novembre.

 

La moustache, pour laisser pousser le progrès

 

En effet, pour qu’un projet soit visible, il est important de le promouvoir selon une approche originale. 

Dès lors, les visionnaires à l’origine de cette initiative ont encouragé, d’abord très localement, plusieurs hommes à laisser leur moustache se développer pendant un mois entier. 

Le mois de novembre, bien sûr ! 

L’approche est symbolique, certes, mais se révèle porteuse d’une idéologie aussi ambitieuse qu’humaine. 

Il s’agit d’alerter le monde entier sur le soin qu’il faut apporter à la santé des hommes, à leur intégrité physique et morale. 

Il faut dire que cette entrée en scène atypique a payé : aujourd’hui, plusieurs millions d’hommes se sont joints au mouvement.

Les actions entreprisescouvrent des afflictions aussi variées que le cancer de la prostateou la dépression. 

Il est notamment question de libérer la parole sur la souffrance des hommes. 

 

Movember : parce que les hommes aussi ont le droit d’avoir mal

 

Nous traînons derrière nous des décennies, pour ne pas dire des siècles de préjugéssur la santé masculine. Depuis longtemps, et dans de très nombreuses parties du monde, les clichés sur la virilité et la puissance des hommes ont la dent dure.

Il y a de véritables conséquences à cette mentalitéencore trop souvent reléguée :

  • Certains hommes n’osent pas dire qu’ils se sentent mal, par peur d’avoir l’air faible.

  • Ils minimisent leurs problèmesou tentent de les régler tout seulsplutôt que de faire appel à un spécialiste.

  • Ils trouvent des stratagèmes d’évitement plutôt que de se confronter à la situation.

Movemberest né dans l’idée de casser progressivement, mais le plus rapidement possible, ces stéréotypes dangereux.

Une action large, avec le mois de novembre comme épicentre


Celles et ceux qu’on appelle les « Mo Bros » et les « Mo Sisters » participent, chacun(e) à leur manière, aux déconstructions progressives des tabous, et à une évolution saine des mentalités.

Bien sûr, cela demande certains moyens. En novembre particulièrement – mais pas uniquement – des dons sont récoltés pour financer les très nombreux projets portés par Movember.

Il s’agit par exemple :

  • De sensibiliser les institutions, les organismes, les particuliers aux dangers du suicide chez les hommes, à travers des campagnes de prévention.

  • De trouver des solutions concrètespour libérer la parole au sein de la gent masculine, notamment dans les milieux où certaines idées préconçuesrestent prégnantes.

  • D’intervenir auprès de certains institutions médicales, pédagogiques, socialespour renseigner les différents acteurs sur les réalités médicalesauxquelles les personnes de sexe masculin sont confrontées toute l’année.

Il y a des sujets qui sont trop souvent tournés à la dérision, ou mis de côté. Par exemple, le cancer des testiculesput susciter des moqueries ou des incompréhensions.Les acteurs de Movemberfont tout leur possible pour limiter ces situations, et petit à petit les faire disparaître.

Mais alors, pourquoi Beaumeoa-t-il établi un lien avec Movember ? La réponse paraît sans doute évidente, mais il est important de rappeler notre mission, pour que nous avancions ensemble.

 

Beaumeo : tout comme Movember, nous voulons votre bien

 

Nous ne voulons pas être une simple marque de produits cosmétiques parmi les autres. 

L’objectifde Beaumeo, c’est de donner du sensà notre activité, de construire un projet pour la santé des hommes. 

Ainsi, nos valeurs se marient parfaitement avec celles de Movember.

Selon nous, le soin de la peau est encore trop dévalorisé quand il s’agit de la gente masculine.

Même la simple application d’une crème hydratante en fait sourire certaines ou certains.

Pourtant, il n’y a aucune raison de trouver ça ridicule. Les hommes ont le droit de soigner leur peau, et c’est même très important.

Nous aussi, nous souhaitons vivement briser les tabous. 

Nous pensons que les vieilles notions de virilitédoivent être abandonnées, pour chacun puisse se sentir… bien dans sa peau, justement.

En procédant à des soins réguliers, en utilisant des produits de qualitécomme ceux que nous proposons chez Beaumeo, les effets positifspeuvent être multiples :

  • La peause montre plus résistanteface aux agressions extérieures.

  • Elle est aussi plus brillante, plus lisse, ce qui aide à prendre ou garder confiance en soi.

  • Cela évite, autant que possible, le développement de problèmes cutanés gênants voire douloureux.

Et la liste n’est pas exhaustive. 

Une chose est sûre : avoir une belle peau, ce n’est pas un détail, que ce soit pour une femme ou pour un homme ! 

 

Movember et Beaumeo : la poursuite d’un projet commun

 

Quoi qu’il en soit, tout comme Movember, nous nous engageons à tout mettre en œuvre pour valoriser la santé des hommes, dans notre domaine.

Grâce à vous, nous comptons casser les codes, et laisser à chacun la liberté de soigner sa peau au quotidien.

C’est une nouvelle ère qui commence.  

Bien sûr, nous ne parlons pas du tout de « supériorité ». Au contraire. Nous pensons que le temps où il fallait semblerplus fort est révolu.

Désormais, chacune et chacun doit pouvoir se sentir bien dans son corps. Tout simplement.